Comment faire le choix de son gyrophare professionnel ?

Même si le gyrophare paraît simple d’apparence, il s’agit plutôt d’un appareil qui est beaucoup plus complexe. Pour qu’il puisse être utilisé sur la route, le gyrophare doit être en respect avec plusieurs normes. Il faut noter au passage qu’un gyrophare ne peut pas être installé n’importe comment, sur n’importe quels types de véhicules. C’est d’ailleurs une installation qui paraît beaucoup plus compliquée. Ce guide va vous expliquer comment utiliser et installer le gyrophare dans les règles, mais aussi comment le choisir correctement. 

Qui peut utiliser un gyrophare ?

Le gyrophare est utilisé pour annoncer un danger potentiel, qui peut provenir d’une voiture à l’arrêt ou à vitesse lente, pour faciliter le passage à ceux qui ont en besoin. Voila pourquoi, ce n’est pas tout le monde qui peut porter un gyrophare. Ce sont uniquement certains véhicules qui doivent en avoir un. Afin qu’un gyrophare puisse être homologué pour la route, il doit répondre à certaines normes. Si jamais un véhicule vient avec un gyrophare alors qu’il n’y est pas autorisé, il est passible d’une amende dont le tarif est fixé par la loi. Pour l’utilisation des gyrophares, il faut tenir compte de sa couleur. Cette dernière dépend effectivement du type de véhicule. Il y a les gyrophares orange et les gyrophares bleus.Sur le marché, vous pouvez retrouver différents types de gyrophare en fonction du type de fixation. Mais pour travailler en toute sécurité vous devez utiliser un gyrophare magnétique

A lire également : Où trouver des panneaux solaires pas cher ?

Quels sont les normes pour qu’un gyrophare soit homologué ?

Le plus souvent, les gyrophares sont utilisés sur la route à titre de feux spéciaux. Ils doivent ainsi venir avec quelques caractéristiques spécifiques, pour pouvoir être homologué ECE R65 et ECE R10. La norme européenne ECE R65 exige 4 paramètres aux feux spéciaux. Ils doivent disposer d’une intensité lumineuse qui se situe entre 50 et 100 candelas pour la classe 1, et entre 120 et 230 pour la classe 2. Les gyrophares de classe 1 sont les gyrophares orange à usage classique hors autoroute et qui ne demandent pas une très grande visibilité. Les gyrophares oranges à destination de l’autoroute, de voies de circulation rapides, ainsi que les gyrophares bleus sont de classe 2. La norme ECE R10 est une norme qui concerne surtout la compatibilité électromagnétique. Il faut passer un certain nombre de test pour avoir l’assurance que les éléments électromagnétiques n’interféreront pas entre eux.  Un produit homologué est un produit dont le haut du cabochon comporte le numéro d’homologation. 

Les critères de choix d’un gyrophare professionnel 

En cas d’utilisation professionnel, le gyrophare doit toujours être de qualité et durer dans le temps. En plus de la qualité, il y a également deux autres critères qu’il faut tenir en compte : le mode de fixation et la classe. Sur le marché, il existe en général, 3 modes de fixation : le gyrophare à visser, le gyrophare magnétique ainsi que le gyrophare sur hampe. Et pour la classe, il y en 2 : la classe 1 et la classe 2. 

Lire également : Quelles étapes pour expédier un smartphone ?